Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2012 3 05 /09 /septembre /2012 13:04

 

Définition : Après la mort, la régulation thermique disparaît (arrêt des phénomènes d'homéothermie). Cela se traduit par un équilibrage de la température du corps avec celle de son environnement.

 

Température corporelle normale :

 

- Elle varie de 34°,2 à 37°,6 avec une moyenne à 36°,9 et est soumise à de nombreux facteurs :

● L'âge (les enfants et les adolescents ont une température plus élevée de 0,5 à 1°C) ;

● Le stress émotionnel

● Le cycle menstruel

● Les maladies (hyper ou hypothermiques)

● Les désordres métaboliques (hypothyroïdie)

● Les perturbations de la circulation périphérique

 

Modélisation du refroidissement :

 

- Le décroissance thermique d'un cadavre est la base de la datation de la mort.

 

- Classiquement, la chronologie est la suivante : Les extrémités, puis la région épigastrique (au-dessus du nombril).

 

- La baisse de la température s'effectue en 3 phases :

 

1°) Plateau thermique initial d'une durée de 0,5 à 3 heures, pendant cette période, la température décroît peu.

2°) Phase intermédiaire de décroissance rapide, qui est celle où la méthode thermométrique se révèle la plus pertinente pour dater la mort.

3°) Phase terminale de décroissance lente durant laquelle la température corporelle finit progressivement par s'égaliser avec celle du milieu ambiant.

 

 

Les facteurs correctifs :

 

- La détermination du délai post-mortem peut être biaisée par un certain nombre de facteurs interférents d'origine endogène (cadavérique) ou exogène(environnementale) :

 

« Enrobage » du corps (drap, couette ... ) ;

Masse corporelle (refroidissement est d'autant plus lent que le poids du sujet est élevé)

La taille du sujet (les enfants et les adolescents refroidissent plus vide) ;

La position du corps (en modifiant l'importance de la surface exposée, elle modifie la conduction et la convection) ;

La surface sur laquelle repose le corps (carrelage, moquette ... ) ;

● Les mouvement de l'air qui accélèrent les pertes thermiques par convection ;

● L'humidité de l'air : les pertes thermiques sont d'autant plus importantes que le degré hygrométrique de l'air est élevé ;

● La température ambiante (chauffage, climatisation ... ) ;

● La pluie, la neige, le froid ....

● La présence de vêtements : les vêtements jouent le rôle d'isolant thermique et le refroidissement du corps sera d'autant plus retardé que leur épaisseur sera importante ;

● Personne en hyperthermieau moment du décès (refroidissement lent) ;

● Personne en hypothermie(refroidissement rapide) ;

● Corps immergé : la déperdition thermique du cadavre est beaucoup plus rapide dans l'eau que dans l'air, et se voit encore accélérée lorsque le corps se trouve plongé en eau courante.

 

Délai Post-Mortem :

 

- Sous les climats tempérés (18°C), la température de la peau rejoint celle du milieu environnant en 8 à 12 heures en moyenne mais la température centrale du cadavre nécessite 2 à 3 fois plus de temps.

 

■ En moyenne, la température centrale du corps s'égalise avec le milieu ambiant en 24 heures ;

■ La vitesse de refroidissement est de 0,5 à 1°C par heure ;

■ Au bout de 2 heures, le visage et les extrémités sont froids ;

■ Pas ou peu de baisse de température au niveau des aisselles, cavité buccale et rectales.

La température du corps doit être considérée comme l'un des meilleurs estimateurs du délai post-mortem pendant et seulement les 24 premières heures de la mort.

Les sites de prise de température :

 

● Température cérébrale (La plus précise) ;

● Température du foie (La plus précise) ;

● Température rectale (La plus courante) ;

● Température des cuisses ;

● Température oreilles ;

● Température avant bras.

 

- Dans la pratique, la température du cadavre sera mesurée au niveau rectal tout en sachant que ce site anatomique peut présenter des problèmes lorsque la victime a pu faire l'objet de violences sexuelles.

 

Exogène

 

Qui provient de l'extérieur du corps, qui est dû à des causes externes, par opposition à endogène.

Endogène

 

Terme ou adjectif désignant ce qui se produit dans un organisme ou qui émane de celui-ci (qui provient du dedans, qui prend naissance à l'intérieur) par opposition à ce qui est exogène.

 

Qualifie un phénomène ou une substance qui prend naissance à l'intérieur d'un corps, qui est dû à une cause interne, par opposition à exogène.

Hyperthermie

 

Élévation de la température du corps ou d'une partie du corps au dessus de la valeur normale qui chez l'homme est 37° centigrades en moyenne.

 

Le terme fièvre (dont le synonyme est pyrexie), souvent à tort considéré comme synonyme d'hypertermie, désigne, pour les physiologistes (spécialité s'intéressant au fonctionnement de l'organisme), une élévation secondaire de la température du corps sous l'effet d'un décalage à la hausse du thermostat (régulateur de la température du corps) qui se trouve dans l'hypothalamus. Dans ce cas l'organisme met en place des moyens pour lutter contre le froid (frisson, etc.). Le terme d'hypertermie correspond également à une élévation de la température mais sous l'effet d'un environnement chaud ou d'un travail musculaire particulièrement important. Ceci ne signifie pas que l'hypertermie n'est pas pathologique. En effet il existe des hypertermies malignes correspondant un ensemble de symptômes apparus brutalement et déclenchés par l'effort musculaire important et prolongé dans une ambiance particulièrement chaude et humide alors que l'individu qui subit cette modification corporelle est normal.

 

Augmentation de la température corporelle au delà de la valeur normale de 37°C. Cette élévation de température peut avoir plusieurs causes :

- Réaction à une infection (fièvre)
- Surexpostion au rayons solaires (Insolation)
- Effort intense prolongé, forte chaleur (Coup de chaleur)

 

Hypothermie

On parle d'hypotermie quand la température du corps est trop basse et qu'elle ne permet plus d'assurer les fonctions vitales. La température du corps humain est d'environ 37°C. Cette température est régulée naturellement, mais dans certains cas le corps n'est plus capable de maintenir la température. Entre 37 et 35 °C, on parle normothermie, en dessous on parle d'hypothermie. Cette hypothermie devient grave en dessous de 32°C.

L'hypothermie se déclenche en milieu froid, et plus facilement à la suite d'un accident. Ses symptômes sont les frissons, baisse de la tension artérielle, ralentissement du coeur. Ce ralentissement peut déboucher sur un arrêt cardiaque.

 

NONOGRAMME DE HENSSGE

 

NONOGRAMME-DE-HENSSGE.png


Nomogramme inventé par le docteur Hengsse et donnant, en fonction de la température du corps, de la température extérieure et de la masse corporelle, le délai écoulé entre la mort et la mesure.

Exemple d'utilisation : Cadavre de 80 kg dont la température interne est de 20° alors que la température extérieure est de 10°

On trace un trait reliant la température interne de 20 °(à  gauche) et la température ambiante de 10° (à droite). Ce trait coupe la droite diagonale en un point.

On trace alors une seconde droite partant du centre de la cible et passant par le point précédent. Sur l'arc de cercle correspondant à une masse corporelle de 80 kg, on lit un délai post-mortem de 20h. Sur l'arc le plus extérieur, on lit que l'intervalle de confiance à 95% est de +/- 3,2h (sans facteur correctif) ou 4,5h (si facteur correctif).

Cela signifie qu'un corps nu, de 80kg dans un air calme de 10° dont la température interne est de 20° est mort entre 16,8h et 23,2h plus tôt.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by noyade-criminalistique - dans MEDECINE LEGALE
commenter cet article

commentaires

popo 09/02/2017 11:07

tcoin

otarie83 19/12/2016 16:56

Bonjour, comment puis-je contacter la personne qui a écrit cet article. Par ailleurs fort intéressant quand on a eu dans son entourage un décès par noyade.
J'ai a lui soumettre des questions suite à une noyade et une autopsie.
D'avance merci.

David C 11/02/2017 11:35

Bonjour
Désolé pour cette réponse très tardive.
Vous pouvez me contacter sur ce email david.choisy@akeonet.com

Morguy 01/04/2015 22:43

Bonsoir

Il y a une petite erreur de lecture dans l'exemple qui a mis Mme Huguette en prison, car il fallait lire 23h et pas 20h donc la pauvre dame qui était encore avec Mr Machin à 18h alors qu'il est mort entre 19.8h et 2.2h a finis emprisonnée bref sinon merci pour cette page ;)

Cordialement

plombier paris 75011 26/01/2015 15:00

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

david 27/01/2015 18:28

Bonjour
C'est gentil, mais je n'ai le lien vers votre site.
Cordialement

Présentation

  • : NOYADE - CRIMINALISTIQUE & PREVENTION
  • : Dans le cadre d'un Master en criminalistique, j'ai rédigé un mémoire sur le thème de la noyade et de son diagnostic médico-légal. Ce petit blog sans prétention et une manière pour moi de vous faire partager mon travail dans ce domaine, afin qu'il puisse continuer à vivre et exister à l'issue de la soutenance.
  • Contact

Archives

Sites À Visiter